Inscrivez-vous à la Newsletter | Contactez-nous

mercredi 08 avril 2020

Divers

   Quand l’art ne connaît pas la crise…
Incroyable : en pleine pandémie de Coronavirus, une œuvre de Mohamed Melehi vient de battre les records de vente aux enchères à Londres. La Maison Sotheby’s, consacrée à l'art moderne contemporain en Afrique et au Moyen-Orient, a proposé récemment des vacations en ligne. Sur un total de 71 œuvres de 48 artistes, c’est la fameuse peinture « The Blacks » du plasticien marocain qui a fait mouche en étant adjugée à plus de 5 millions de dirhams, la plus grosse enchère de la vente.  GraziaMaroc

   Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d’affaires est suspendu en ce moment».
Le Royaume-Uni, les Etats-Unis, la France et plus récemment la Chine dominent les premières places du marché mondial de l’art. Dans cette course, le Maroc tente progressivement de se faire une place depuis quelques années. Ainsi, les œuvres de certains artistes marocains commencent à être de plus en plus prisées par les amateurs internationaux d’art. Ce qui a créé une dynamique dans le domaine de l’art au niveau national. Néanmoins, cet élan est actuellement freiné par le contexte de crise sanitaire mettant en péril les personnes dépendant de ce secteur. Hicham Daoudi, fondateur et gérant de la Compagnie marocaine des œuvres et objets d’art (CMOOA), nous livre son point de vue.  Aujoud'hui

   L'OMS accueillera le premier festival du film sur le thème de la “ santé pour tous ” en mai.
L’ Organisation mondiale de la Santé (OMS) devra accueillir le mois de mai prochain, à Genève, à l’occasion de la 73 ème Assemblée mondiale de la Santé, le premier festival du film sur le thème de la "santé pour tous", indique l'organisation sur son site.  Libe